Incertitude sur le leadership du gouvernement

232

C’est la bouteille à l’encre en ce qui a trait à la situation du Premier ministre haïtien, M.  Ariel Henry,  empêché de regagner la capitale haïtienne après avoir bouclé la procédure politique et légale en vue du déploiement de la mission de soutien à la sécurité.
M.  Henry aurait fait escale à Porto Rico n’ayant pas obtenu l’autosisation de transiter par la République Dominicaine.
M. Pierre Antoine Louis,  fait remarquer que le Premier Ministre a. i.  Patrick Boisvert,  est en charge du gouvernement haïtien.  Le spécialiste en relation internationale note que la communauté internationale assure être en contact avec le gouvernement haïtien en poste à Port-au-Prince.
M. Louis ne serait pas étonné si la communauté internationale décide de lâcher le Premier Ministre Henry. Il souligne que la communauté internationale ne supporte pas effectivement un individu mais  un gouvernement.  Le responsable en poste est l’interface avec qui les diplomates doivent discuter.
M. Louis croit que le sort du Premier Ministre pourrait être débattu lors de la réunion du conseil de sécurité des nations unies convoquée par les États Unis et l’Équateur. Certains pays ont exprimé le souhait que la mission multinationale soit déployée en toute urgence pour rétablir la paix en Haïti.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité