Le conseil de sécurité préoccupé par l’instabilité politique

195

Le spécialiste en relation internationale,  M. Pierre Antoine Louis,  ne s’attend pas à une nouvelle résolution du conseil de sécurité sur la crise haïtienne. A son avis la réunion spéciale de ce mercredi 6 Mars 2024 devrait permettre de statuer sur l’instabilité politique résultant de l’incapacité du Premier Ministre M. Ariel Henry,  de renter à Port-au-Prince.
Les multiples tentatives du Premier Ministre pour rejoindre la capitale ont été infructueuses en raison de l’assaut permanent des gangs contre l’aéroport international Toussaint Louverture.
M. Louis,  ancien fonctionnaire de l’ONU,  soutient que la réunion se déroulera à huit clos parce que le dossier est très sensible. Il s’attend à ce que les représentants de la Russie et de la Chine rejettent la responsabilité de l’impasse politique actuelle sur les principaux partenaires d’Haiti.
Les membres du conseil devraient débattre du rapport qui sera soumis par le directeur des affaires politiques de l’ONU. M. Louis rappelle que le Conseil de sécurité, depuis le vote de la résolution 2699, reste saisi sur la crise haïtienne.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité