Interrogations sur la mort de 5 agents de BSAP

271


De nombreuses interrogations sont soulevées sur les circonstances de la mort de 5 agents de la Brigade de Surveillance des Aires Protégées (BSAP) le mercredi 7 fevrier 2024. Ces agents, affectés à Kenskoff, faisaient route vers Pétion ville quand ils ont été mortellement blessées.
Le syndicat de la Police indique que les forces de l’ordre avaient mis en place un important dispositif pour intercepter ces agents, qui la veille avaient pris part à une manifestation anti gouvernementale à Delmas et Pétion ville.  Ils avaient été chaleureusement applaudis par les manifestants.
2 ou 3 autres agents de la BSAP ont par ailleurs été appréhendés. Les forces de l’ordre font état d’affrontement tandis que certains résidents expriment des avis différents.
C’est l’état qui dévore l’état,  a commenté M Réginald Delva,  ancien secrétaire d’état à la sécurité publique,  attristé par ce drame.
L’Office de Protection du Citoyen appelle à la formation d’une commission d’enquête indépendante pour faire la lumière sur les circonstances de ce drame. Le protecteur veut ainsi éviter que l’inspection générale de la PNH ne prenne fait et cause pour les policiers.
L’association des militaires d’Haïti avait tiré la sonette d’alarme redoutant des affrontements sanglants entre les forces légales de sécurité.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité