La construction du canal ne s’arrêtera pas assure l’ambassadeur d’Haiti à l’OEA

385

L’ambassadeur d’Haiti auprès de l’organisation des États Américains (OES),  M.  Léon Charles, l’a martelé à 7 reprises en créole, en français et en espagnol, la construction du canal ne s’arrêtera pas.

 Lors d’une réunion spéciale, de l’organisation hemispherique, sur la crise frontalière haitiano dominicaine,  le diplomate haïtien a insisté sur le droit d’Haiti de bénéficier de manière équitable et juste les ressources hydriques binationales.  Il a rappelé que les dominicains ont construit, de manière unilatérale, 12 ouvrages (8 prises sur berges et 4 minibarages ) sur cette rivière qui reçoit des affluents des deux pays.

Les dominicains utilisent plus de 70 % des eaux de cette rivière et ont entrepris de dévier la rivière afin d’empêcher aux cultivateurs haïtiens d’en bénéficier. 

Le gouvernement haïtien est totalement impliqué dans la construction du canal, initiée en août 2023 par des cultivateurs de la plaine de Maribaroux.

M. Charles explique que le canal bénéficie d’une rare solidarité de l’ensemble des haïtiens.  Il a repris le slogan des ouvriers KPK Kanal Pap Kanpé en créole. <br><br> Tout en dénonçant la mobilisation des troupes dans la zone frontalière il a mis l’accent sur la nécessité d’un desescalade.  Une fois de plus le gouvernement haïtien a appelé au dialogue en vue de favoriser une réouverture de la frontière. 

La fermeture de cette frontière est néfaste pour les deux pays, a fait valoir le diplomate haïtien.   <br><br> LLM / radio Métropole Haïti 

Publicité