La guerre des accords

116

Au cours de cette semaine on assiste à la guerre entre les protagonistes des 3 accords qui prétendent trouver une issue à la crise politique.
Les initiateurs et promoteurs des accords du PEN, du 30 août et du 11 septembre s’arcboutent sur des secteurs distincts.
Le PEN s’appuie sur le Sénat et des partis politiques dont la Dirpod, l’accord du 30 août est perçu comme celui de la société civile et l’accord du Premier Ministre comme celui du pouvoir.


Depuis le début de cette semaine les différents promoteurs tentent des passages en force afin d’imposer leur points de vue considérés comme salutaires pour la nation.
Les propositions de fusionner les accords pour les bonifier ne sont plus envisagées par les acteurs.


L’accord du 30 août est sur le point d’être mis en oeuvre.
Les initiateurs arguent que leur document a recueilli le plus grand nombre d’adhésion de partis , d’organisations de la société civile et de personnalités politiques .


C’est le seul ayant bénéficié de l’adhésion de Fanmi Lavalas.
Cet accord est présenté comme émanant du peuple par le biais des organisations.
La deuxième étape du projet doit être mis en oeuvre avec la formation d’un comité de suivi.


Dans le même temps les signataires du Protocole d’entente Nationale (PEN) ont tenté de passer à la deuxième étape de l’accord avec l’installation du président du Sénat, M. Joseph Lambert, en tant que président provisoire.
La cérémonie n’a pu avoir lieu en raison d’un assaut des groupes armés contre le Sénat.


De son côté le Premier Ministre , M. Ariel Henry, s’est embourbé dans une crise politico-juridique.
L’arrivée de ses opposants semble avoir fait fuir les alliés conjoncturels.


M. Henry a compris qu’il doit composer avec le Conseil des Ministres pour imposer sa vision et exécuter ses projets politiques.


Les promoteurs des trois accords sont plus que jamais les protagonistes de la crise post Jovenel.
Une guerre de tranchées dont l’issue est hypothétique pour la nation étant donné que l’état n’est plus.

LLM / Métropole Haïti