L’armée appelée à la rescousse

457

Le Premier Ministre haïtien M. Ariel Henry, a officiellement et publiquement fait appel aux forces armées d’Haïti (FADH) pour réaliser la lutte anti gang.
Ce vendredi le chef de l’exécutif s’est rendu à la base des FADH pour appeler le haut état major à s’impliquer dans la guerre contre la population décrétée par les gangs.


Visiblement découragé par les tergiversations de la communauté internationale, le Premier Ministre a fait valoir qu’il revient aux forces armées, aux forces de police et la population de rétablir le climat sécuritaire.
À son avis les pays étrangers répondront quand ils le voudront à l’appel à l’aide d’Haïti.


Le Premier Ministre a assuré que le gouvernement s’efforcera de trouver les équipements nécessaires aux forces de l’ordre.
Pour justifier ce changement de cap dans la politique sécuritaire, lé Premier Ministre a soutenu que la lutte contre les gangs, qui endeuillent la population, n’est pas un problème de sécurité publique mais de sécurité Nationale. À cet effet il revient aux forces armées d’assumer cette tâche.


Il s’est dit confiant que les militaires peuvent travailler en collaboration avec les policiers en respectant les droits de l’homme.
L’armée et la Police cristalisent l’espoir d’un changement de la situation sécuritaire, a conclu M. Henry.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité