Le Conseil présidentiel peine à élire son Président

542
Conseil présidentiel - Haiti

le bilan de la première semaine de travail des membres du conseil présidentiel de transition est maigre. Deux démissions et aucune résolution devant conduire à une solution à la crise.
Les 7 conseillers ne sont pas parvenus à élire un président ni à déterminer les critères d’éligibilité du Premier Ministre. L’accord de Montana et Fanmi Lavalas ont réclamé séparément plus de transparence dans le processus.
Il faudra au préalable définir les critères de fonctionnement du conseil, ont fait valoir les dirigeants de ces organisations politiques jugeant nécessaire un délai de 48 à 72 heures.
Ces dissensions témoignent de l’importance de la Présidence du conseil. Les organisations politiques représentés veulent mettre en place des garde fous pour se prémunir d’un revers.
La méfiance semble être le dénominateur commun de ces dirigeants politiques, habitués des querelles coups bas sur l’échiquier politique haïtien.
La Caricom exige un minimum d’entente entre les membres du conseil avant leur prise de fonction. Les négociateurs de la Caricom, en une année, ont compris l’incapacité des acteurs haïtiens à trouver un consensus.
La Présidence du conseil est devenue la priorité des acteurs politiques haïtiens, amnésiques de la détresse de la population.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité