Le Parlement réclame certains documents avant de voter le budget

332

Le ministre des Finances du gouvernement Neptune ,Faubert Gustave , et le président de la Commission Finances à la Chambre des Députés , James Desrozin , ne sont pas sur la même longueur d’onde en ce qui a trait au vote prochain du budget de la République par les parlementaires . Le ministre Gustave estime que le dossier est à un stade assez avancé au niveau des deux (2) Chambres du Parlement. Le grand argentier de la République fait remarquer que l’approbation sous peu du document aidera les gouvernement à résoudre certains problèmes qui affectent les dépenses publiques vu que le pays fonctionne depuis plusieurs années sur le même budget. Le président de la Commission Finances de la Chambre Basse , James Desrozin, dit partager le besoin exprimé par le ministre Gustave d’autant que le gouvernement Neptune vient à peine de prendre les rennes du pouvoir. Tout en soulignant l’importance de l’exécution par la nouvelle équipe gouvernementale de certains projets au bénéfice de la population , le parlementaire indique que le projet de loi sur le budget soumis par le gouvernement Neptune est incomplet. Le député James Derosin souligne l’exigence constitutionnelle qui est faite au pouvoir de communiquer le budget avec des pièces annexes importantes telles l’avis de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif . Ce document est essentiel , précise le parlementaire , dans le cadre de l’étude du budget puisqu’il fournit un compte rendu de la gestion des fonds publics durant le précédant exercice . Le projet de budget pour l’exercice 2001-2002 d’un montant de 13 milliards de gourdes a été déposé au Parlement à la fin de l’année 2001. Le pays n’a pas de nouveau budget depuis l’année 1996.

Publicité