Le parti Agricole Haïtien se retire de l’accord du 11 septembre

257

Le parti Agricole Haïtien (PAH), annonce dans un communiqué  qu’il va  s’engager dans le dialogue franc inter-haïtien, l’unique  boussole pour sauver ce peuple en détresse.

Selon cette structure politique, Il s’agit de la condition sine qua non pour sortir le pays de ce bourbier.

Le Parti Agricole Haïtien (PAH), porte parole du Secteur Paysan, veut attirer l’attention de l’opinion publique nationale et internationale sur le comportement passif affiché par le Premier ministre Ariel Henry face aux différents problèmes qui rongent le pays. Cette attitude étant contraire à ce que préconise l’accord politique du 11 septembre, le PAH décide de se désolidariser dudit accord.

Tandis qu’aucun point de l’accord n’a été mis en application, le Premier Ministre Henry se contente de mettre dans ses rangs que des acteurs de la crise. Un état de fait qui ne fait que compliquer la chance de voir le dialogue inter Haïtien se matérialiser, et donc de trouver une solution.

Dans sa logique de défendre les causes de la patrie, le PAH continue d’exhorter la grande famille politique haïtienne, toutes tendances confondues à se mettre autour de la table, tout en faisant preuve d’engagement, de sincérité et de bonne foi en vue de dégager le consensus maximal souhaité pour la résolution de la crise haïtienne.

Il y va de l’intérêt supérieur du pays. Il y a urgence dans l’heure et nous devons donc agir.

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, …Toutes choses ont été faites par elle et rien de ce qui a été  fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes ». Vive le dialogue inter-haïtien. Vive Haïti!