Le Pasteur Toussaint relance la contestation contre le projet de code pénal

557

L’un des leaders de la communauté protestsnte Haïtienne annonce la relance de la contestation contre le projet de code pénal.
Le révérend Gregory Toussaint, Pasteur d’une des plus importantes congrégations Haïtiennes dans en Haïti et dans la diaspora, exige le report de l’entrée en vigueur de ce décret.
Le décret doit entrer en vigueur le 24 juin 2022.

Le pasteur Toussaint réclame également la révision de cet décret contraire aux valeurs Judeochretiens et à la culture haïtienne.
Il fait référence notamment aux autorisations de la prostitution des jeunes à partir de 15 ans et de l’homosexualité.


Il prévient que les pasteurs n’accepteront jamais cette loi qui est imposée par les pays étrangers.
Nous sommes prêts à lancer la désobéissance civile, menace le pasteur Toussaint.


Il révèle que le président Jovenel Moïse avait donné des gages en ce qui a trait à la modification du décret.
Des réunions de travail avaient eu lieu entre des leaders protestants et des officiels. L’ex Premier Ministre Joseph Jouthe et l’ex ministre des affaires étrangères et des culte, M. Claude Joseph, avaient pris part aux discussions.


Le dirigeant de l’église Tabernacle de Gloire, déplore le refus du gouvernement de reprendre les consultations sur l’épineux dossier du code pénal.
Il annonce la poursuite de la mobilisation contre le décret avec notamment la pétition contre ce document.


Il assure que plus de 140 000 personnes ont déjà signé la pétition.
Il presse les citoyens haïtiens à adresser des messages au Premier Ministre haïtien, M. Ariel Henry, afin de réclamer le report et la révision du code pénal.
L’église entend jouer son rôle de gardienne de la vérité a assuré M. Toussaint laissant entendre que l’église haitienne fera entendre sa voix dans ces moments critiques.

LLM / radio Métropole Haïti