Le PHTK se réjouit de la définition d’un cadre de négociation

571

Le chef de file du Parti Haïtien Tet Kalé (PHTK), M. Lyné Balthazar, s’indigne des critiques faisant état d’un échec des négociations sous les auspices de la Caricom.
Il voit le verre à moitié plein, croyant que les deux journées de discussions ont permis l’élaboration d’un cadre de négociation.


Cet élément essentiel faisait défaut, argue M. Balthazar.
Le groupe des éminentes personalités n’est pas sorti bredouille du second round des négociations, dit il révélant que des séances de travail ont eu lieu avec d’autres acteurs qui n’avaient pas fait le déplacement à Kingston.


Le cadre des négociations est un pas dans la bonne direction de l’avis de M. Balthazar estimant qu’il permettra de discuter de la nouvelle gouvernance, de la feuille de route et du calendrier vers les élections.


Il s’est gardé de révéler les divers éléments du cadre de négociations jugeant qu’il revient au négociateurs d’informer sur le processus.


En ce qui a trait à la formation du Conseil électoral Provisoire, M. Balthazar insiste sur la nécessité de respecter les prescrits constitutionnels identifiant les secteurs habilités à désigner des représentants au sein du conseil d’administration du CEP.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité