Le Premier Ministre Henry dans la ligne de mire de la justice

541

Le Premier Ministre haïtien, M. Ariel Henry, est visé dans le cadre d’une nouvelle investigation du Parquet de Port-au-Prince sur l’assassinat du président Jovenel Moïse.
Il s’agit pour le commissaire du gouvernement, M. Berdford Claude, de déterminer si le Chef de l’exécutif était de connivence avec l’un des auteurs du meurtre Félix Badio.


C’est le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) qui avait mis la puce à l’oreille des autorités judiciaires.
L’organisme de défense des droits humains avait collecté des informations auprès des personnes incarcerées dans le cadre de l’investigation de la Police judiciaire.
Selon les sources du RNDDH il y aurait eu plusieurs conversations téléphoniques entre Messieurs Badio et Henry le soir du meurtre.


Le chef du Parquet cherche des indices concordants pour connaître le degré d’implication éventuelle du Premier Ministre dans le crime odieux du 7 juillet 2021.


Les relevés de la Digicel permettront de lancer ou non des poursuites judiciaires contre le chef de l’exécutif.


M. Henry est un ancien membre du parti Inité. C’est également le cas pour M. Badio et l’ex sénateur Joël Joseph recherchés par les forces de l’ordre pour leur implication dans le magnicide du 7 juillet 2021.

LLM / radio Métropole Haïti