Le Premier Ministre prêt à modifier l’exécutif

2048

C’est le projet phare du gouvernement pour ce début d’année, la réingenierie de l’exécutif est la priorité du Premier Ministre Ariel Henry, confronté à une grave crise sécuritaire et politique.


L’exécutif actuel est qualifié d’exception par le juriste Samuel Masistin. Il fait référence à la fin du mandat des 10 sénateurs encore en fonction.


La mise en place du Haut Conseil de la Transition (HCT) est imminente de l’avis du chef de l’exécutif.
Le HCT est couvert par l’accord du 21 décembre 2022.


Plus de 600 formations politiques ont déjà paraphé cet accord qui a été promoté par le Premier ministre.


Cependant des partis politiques de premier plan, entre autres l’OPL, Fanmi Lavalas, Pitit Dessalines et PHTK refusent de s’impliquer dans cet accord. Ceci n’emeut pas le Premier Ministre qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.
Il espère que ces dirigeants politiques prendront le train en marche.


La feuille de route du HCT n’a toujours par été rendue public par les signataires.
Des membres de l’accord ont révélé que cet organisme, devra aider ou assister le Premier ministre dans la désignation des ministres, des membres du CEP, et des 30 principaux directeurs généraux.


Il s’agit en fait d’une sorte de partage de responsabilité entre les partis politiques membres de l’accord.
Le HCT ne sera pas une présidence diminué ni un sénat en miniature mais une structure spéciale capable de répondre à la conjoncture.
Le PM avait expliqué que son objectif était de s’assurer de la fonctionnalité de l’accord.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité