Le président haïtien participera au sommet de l’Alba à Caracas

75

Le chef de l’état haïtien René Préval participera ce week end à une réunion spéciale de l’Alternative Bolivarienne des Amériques (ALBA) à Caracas.Outre les présidents haïtien René Préval et vénézuélien, Hugo Chavez, les présidents bolivien, Evo Morales et Nicaraguayen, Daniel Ortega, ainsi que des premiers ministres de pays caribéens participeront à cette rencontre indique l’agence de presse EFE qui a précisé que M. Préval effectuera également une visite à Washington.Le chef de l’état haïtien doit laisser Port-au-Prince le samedi 28 avril à la tête d’une délégation composée de plusieurs parlementaires dont le président du sénat, Joseph Lambert.Lors de sa visite en Haïti, le 12 mars dernier le président vénézuélien, Hugo Chavez, avait souhaité qu’à moyen terme Haïti puisse intégrer l’Alternative Bolivarienne pour les Amériques (ALBA). L’ALBA est un projet de développement régional opposé à la Zone de Libre Echange des Amériques (ZLEA) créée par les États-Unis.  » Nous avons effectué un grand pas en avant pour la concrétisation de l’Alternative Bolivarienne pour les Amériques (ALBA). L’intégration d’Haïti dans l’ALBA lui permettra de mener à bien ses projets de développement », avait déclaré le chef de l’Etat vénézuélien. La coopération entre Haïti, Venezuela et Cuba s’est renforcée ces derniers mois dans les domaines énergétique et sanitaire.Le chancelier haïtien, Jean Rénald Clérismé, a bouclé hier une visite officielle de 3 jours à Cuba au cours de laquelle il s’est entretenu avec les membres du gouvernement cubain autour du renforcement de la coopération entre les deux pays.Lors de sa rencontre avec le vice président cubain, Esteban Lazo, le chancelier haïtien Jean Rénald Clérismé a salué l’aide cubaine à Haïti dans le domaine sanitaire et annoncé le lancement prochain de programme d’alphabétisation.M. Lazo a réitéré la détermination du gouvernement cubain à poursuivre la coopération avec Haïti dans les secteurs sanitaire et éducatif.Le ministre haïtien des affaires étrangères a en outre indiqué que l’objectif de sa visite était de renforcer les relations entre les deux pays membres du groupe des non aligné et qui partagent des liens culturels, sociaux et historiques.