Le système judiciaire a nouveau paralysé

564

Le système judiciaire haïtien est totalement à l’arrêt, déplore le président d’un syndicat de Magistrats.
M. Martel Jean Claude, président de l’Association professionnelle des magistrats, constate que la grève des huissiers et greffiers paralyse le fonctionnement des cours et tribunaux dans les 18 juridictions.

L’appareil judiciaire fonctionnait tant bien que mal dans les régions mais cet arrêt de travail est préjudiciables pour les justiciables.
Les personnes en détention préventive figurent parmi les victimes de cette grève.


Pour le juge Jean Claude le gouvernement doit tout faire pour répondre aux revendications des greffiers et des huissiers.
Il considère que les revendications salariales sont justes d’autant que le gouvernement avait accepté le principe d’un ajustements de salaire depuis plusieurs mois.


Les conséquences sont s’amplifient à mesure que s’intensifie la grève.
Il regrette que le gouvernement n’ait fait montre d’aucune diligence dans le sens de la recherche d’une solution à la crise.


Le juge Jean Claude refuse de commenter l’opportunité de la grève estimant qu’il revient aux initiateurs de réaliser une évaluation.
Le système judiciaire est paralysé depuis plusieurs mois sur l’ensemble du territoire. Quelques semaines plus tôt c’était une grève des parquetiers qui avait bloqué le système judiciaire.


Dans la plus importante juridiction les activités sont au ralenti notamment en raison du climat d’insécurité.

LLM / Métropole Haïti

Publicité