L’église épiscopale rejette les accusations de trafic d’armes

681

Les responsables de l’église épiscopale assurent que leur organisation n’a jamais été impliquée dans le trafic d’armes.
Ils soutiennent que des procédures strictes doivent être respectées dans le cadre de la franchise.


L’église est troublée et attristée par cette accusation, affirme le père Mardoché Viljean, président du comité permanent de gestion de l’église épiscopale d’Haiti.
Le prélat nie une éventuelle implication des dirigeants de l’église dans le trafic d’armes.


Il rappelle que l’église épiscopale n’a pas commandé de produits de quelque nature que ce soit.
Il juge que des criminels auraient de manière frauduleuse utilisé le nom de l’institution afin de perpétrer leur forfait.


Assurant que les dirigeants de l’église n’ont aucune relation avec le Booker le religieux à laissé entendre que l’église est prête à collaborer avec les autorités judiciaires haitiennes.


L’ex responsable de l’église épiscopale, Mgr. Ogé Beauvoir, nie également toute implication dans cette affaire.
Il n’est plus aux commandes de l’église depuis 2015.


En tant qu’évêque retraité il ne réalise que des activités religieuses sacramentelles.

LLM / Métropole Haïti

Publicité