Léon Charles accuse les responsables de la sécurité du Palais national

378

L’ex chef de la Police, M. Léon Charles, nie toute implication dans l’assassinat du président Jovenel Moïse.  A son avis les responsables de la sécurité du chef de l’état doivent être tenus pour coupables. 
Il ne comprend pas pourquoi les responsables de l’USP et de L’USGPN n’avaient pas répondu à l’appel de détresse du chef de l’état. De plus le chef de la Police ne comprend pas pourquoi ces responsables de la sécurité rapprochée du président avaient indiqué à un autre commandant que c’est la DEA qui réalise une opération.
M. Charles a eu une confrontation au cabinet d’instruction avec Raguel Civil et Dimitri Herard.  A ses yeux ces officiers sont impliqués dans le complot. 

A l’émission Le Point de télé Métropole,  M.  Charles a laissé entendre que les comploteurs avaient infiltré la sécurité du chef de l’état. Il s’agissait de la poursuite du coup d’état avorté du 7 février 2021.
M. Charles ne comprend pas qu’il n’y a eu aucune réaction ou résistance des membres de la sécurité du chef de l’état. Une cinquantaine de policiers sont présents en permanence en la résidence du chef de l’état.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité