Léon Charles fait état d’efforts pour porter secours au président Moïse

364

L’inspecteur divisionnaire M. Vladimir Paraison,  fut le premier à tenter de porter secours au chef de l’état Jovenel Moïse. Cette révélation de l’ex chef de la Police,  M. Léon Charles est en contradiction avec l’ordonnance du juge instructeur.
M.  Paraison a confié à radio Métropole,  qu’il s’était transporté sur place sur ordre expresse du commandant en chef de la Police.
À cette époque membre du cabinet du directeur général, M. Paraison  avait dû contourner le dispositif de blocage mis en place par des agents de l’USGPN.
M. Charles révèle que c’est l’inspecteur Paraison qui a vu le cadavre du chef de l’état et porter secours à la Première Dame.
Afin de capturer les assassins, M. Charles avait ensuite mis en place un dispositif sécuritaire à Pétion ville. C’est ce dispositif, combiné à la mobilisation de la population, qui a permis de capturer les mercenaires colombiens.
Rappelant qu’il était un ami du président Moïse,  l’ex représentant d’Haiti à l’OEA  explique avoir vécu ces moments dans la douleur.  Il entend se battre pour laver son honneur et contribuer pour que justice soit rendue à la famille du chef de l’état et au peuple haïtien.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité