L’épouse d’un médecin supplie les bandits de libérer son mari

721

Les parents des victimes du kidnapping se résignent à solliciter la clémence des bandits afin de récupérer leurs parents. C’est le cas de l’épouse du docteur Michel D’Alexis.


20 jours depuis que le médecin est séquestré par des bandits qui l’avaient enlevé à sa clinique.
Mme Ghislaine D’Alexis est inquiète pour la santé de son mari hypertendu et diabétique et qui est privé de médicaments depuis 20 jours.


Elle fait état de la bonté de son mari qui parfois est donneur de sang pour réaliser une intervention chirurgicale.
Le gynécologue est dévoué pour tous les patients y compris ceux de conditions modestes.
Il travaille dans 4 structures sanitaires et dispense des cours dans 4 universités.


En larme Mme D’Alexis craint pour la vie de son époux dont le dévouement vise à améliorer les conditions de vies de la population.
Elle souligne que ce professeur d’université ne gagne pas beaucoup d’argent toutefois une rançon à été versée.


Elle supplie les bandits de revenir à de meilleurs sentiments. C’est le cri d’une mère, a martelé Mme D’Alexis arguant que les bourreaux de son mari auraient pu être un des bénéficiaires de la bonté du gynécologue.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité