Les bandits de Martissant sont impitoyables

702

Les fusillades et les autres violences et kidnappings réalisés par les bandits de Martissant la semaine écoulée témoignent d’une cruauté à nulle autre pareil.
Les bandits avaient installé leurs points de contrôle sur le boulevard Jean Jacques Dessalines jeudi, vendredi et samedi dernier. Ils ont enlevé un grand nombre d’automobilistes et de passagers.


Aucune statistique n’est disponible sur le nombre de personnes enlevées, violées ou tuées.
Une camionnette a été la cible des bandits. A l’exception du chauffeur tous les passagers ont été blessés et deux d’entre eux ont succombé à leurs blessures.


Les blessés ont été transportés au commissariat de l’Omega à Carrefour.


Les bandits avaient en leur possession du gaz lacrymogène en plus des armes lourdes.


Ils disposaient d’arguments solides pour convaincre les victimes. En effet des cadavres, qui se trouvaient dans une marre à Martissant 23, étaient dévorés par des chiens et cochons.
Les bandits utilisent des maisons abandonnées de Martissant pour séquestrer leurs otages.


De plus il disposent d’un réseau d’acheteurs pour vendre le carburant volé dans les camions citernes.


Entre temps les tirs nourris d’armes de gros calibre sont entendus dans le quartier de Grand Ravine.

LLM / radio Métropole Haïti