Les compagnies pétrolières handicapées par les subventions

587

L’offre est inférieure à la demande c’est la cause des pénuries récurrentes de carburant en Haïti, assure un spécialiste du secteur pétrolier.
M. David Turnier, secrétaire général de l’association Nationale des distributeurs de produits pétroliers, (Anadipp) soutient que les retards dans les versements des subventions sont la cause des pénuries.


La consommation mensuelle est de 28 millions de galons, révèle M. Turnier.
Cependant les 5 compagnies pétrolières qui importent les hydrocarbures ne disposent pas de suffisamment de ressources pour l’acquisition de ce volume.
Elles sont contraintes de placer des petites commandes.


Récemment un tanker est arrivé avec 2.5 millions de galons de gazoline soit l’équivalent de 2 jours de consommation.
Le week-end prochain un tanker doit livrer 8 millions de galons pour 4 compagnies.


À ce rythme la rareté de carburant s’intensifiera.
Il faudra un flux plus élevé pour consolider les stocks, explique M. Turnier.
Ceci passe par le versement à temps des dettes pour les compagnies.


M. Turnier juge que l’état ne dispose pas de suffisamment de ressources pour subventionner les prix de l’essence.
Il faudra coûte que coûte ajuster les prix suivant le tarif international.
Le spécialiste recommande également la concrétisation de la subvention ciblée pour les chauffeurs du transport en commun.
Ce secteur représente 20% des importations .

LLM / radio Métropole Haïti