Les forces de sécurité et la diplomatie peuvent ramener la paix, affirme un spécialiste

204

Le spécialiste en relation internationale, M. Pierre Antoine Louis, croit que les policiers et les militaires haïtiens peuvent rétablir la sécurité sur l’ensemble du territoire. Il recommande au gouvernement d’accorder de nouvelles garanties aux agents de l’ordre afin qu’ils puissent s’acquitter de leur tâche. Une hausse des salaires, des équipements et munitions, doivent faire partie de l’appui inconditionnel aux agents de l’ordre.
Dans le même temps il juge urgent une offensive diplomatique en vue d’acquérir des armes et munitions pour les forces de l’ordre et favoriser le déploiement de la mission multinationale. L’ancien marine conseille au gouvernement d’acheter des armes auprès des pays africains ou latino américains.
M. Louis ne comprend pas pourquoi l’aéroport international Toussaint Louverture reste fermé alors que l’aéroport de Mogadiscio (Somalie) est ouvert. Le gouvernement et les forces de sécurité doivent rouvrir l’aéroport, dit il estimant qu’il s’agit de la principale priorité . Le spécialiste plaide toutefois pour une assistance de la communauté internationale.


Il faut activer la diplomatie pour résoudre la crise. Si les Etats Unis ne peuvent mobiliser les fonds il faut utiliser les ressources alloués par les autres pays contributeurs, lance M Louis. C’est un fonds fiduciaire, dit il s’indignant des tergiversations sur le financement et le commandement de la mission multinationale.
À son avis d’autres pays dont le Bénin et le Salvador peuvent offrir une assistance militaire efficace à Haïti.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité