Les gangs changent de stratégie mais poursuivent leur forfaits

267
in Port-au-Prince, Haiti, Friday, May 31, 2019. ( Photo/Dieu Nalio Chery)

L’assassinat de deux policiers en début de semaine dans le quartier de Carrefour feuilles prouve que les bandits continuent leur forfaits en dépit d’une reprise des activités économiques.
Les véhicules de transport en commun transitent sans heurts sur la route de Martissant. Toutefois les conducteurs de camions de marchandises préfèrent se réfugier dans les mornes.


Les bandits perçoivent à partir de leur postes de contrôle des droits de passage. Ils décident également quel camion détourner ou quelle personne enlever.


Plusieurs entrepreneurs ont révélé avoir perdu des camions de marchandises.
La paix a été conclue entre les gangs elle ne concerne pas les citoyens, raporte un entrepreneur qui avait sollicité vainement la faveur d’un chef de gang.


Les bandits continuent de perpétrer des kidnappings, des assassinats et des vols dans tous les quartiers. Ces derniers jours des tirs d’armes de gros calibre ont été entendus dans les mornes de Grand Ravine et de Fontamarra.
Les gangs n’ont fait que changer de stratégie afin de poursuivre leur forfaits.


Au Nord de la capitale les gangs de Canaan intensifient leur offensives. Les bandits ont pris le contrôle des locaux des filles de Marie à la Tremblay (Croix des Bouquets). Les religieuses avsient en katimini fui leurs locaux en raison des assauts des bandits.
Les forces de l’ordre avaient toutefois lancé un assaut contre le gang de Ti Makak à Laboule. C’est la seule opération réalisée depuis le début de l’année contre les groupes armés.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité