Les habitants de Ouanaminthe opposés à la réouverture de la frontière 

626

C’est une situation inédite au poste frontalier de Ouanaminthe (Nord Est),  les habitants mettent tout en oeuvre pour empêcher la réouverture de la frontière.

La porte parole du comité de gestion du canal,  Mme Widline Pierre,  indique que le mot d’ordre est d’empêcher par tous les moyens la reprise des activités commerciales.  Les haïtiens ne sont pas intéressés par la réouverture de la frontière, dit- elle faisant état de contacts pour l’achat de produits de meilleures qualités dans d’autres pays de l’Amérique latine.

C’est le cas notamment pour le ciment produit par le Mexique.  Réagissant aux nouvelles dispositions visant à favoriser uniquement la vente de produits dominicains aux Haïtiens,  Mme Pierre a fait valoir que des dispositions ont été adoptées pour empêcher l’achat des produits dominicains.

Elle juge que le gouvernement dominicain n’a pas encore compris le réveil des haïtiens, déterminés à reconquérir leur souveraineté alimentaire. Mme Pierre révèle que des cultivateurs haïtiens vendaient des avocats et du riz aux commerçants dominicains.  Ces produits resteront pour la consommation locale en attendant la relance effective la production agricole nationale. <br><br>

Entre temps les travaux de construction du canal se poursuivent. Une aide d’un syndicat de camionneurs a permis d’obtenir des remblais indispensables. Les travaux techniques sur la digue ont débuté conformément au plan élaboré. <br><br> LLM / radio Métropole Haïti 

Publicité