Les parlementaires haïtiens de vacances en vacances

175

Depuis deux mois les députés et les sénateurs sont en pré vacances. Il s’agit de la traditionnelle période des fêtes patronales, rendez vous incontournables pour les acteurs politiques et les autorités locales. Le chef de l’état, Jocelerme Privert, lui même, ex sénateur, a participé en début de semaine, accompagné de plusieurs ministres à la fête patronale de l’Anse a Veau. Les parlementaires ont abandonné le Palais Législatif provoquant ainsi le dysfonctionnement perpétuel de ce pouvoir. C’est un dysfonctionnement apparent, tente de justifier le premier secrétaire de la chambre des députés, Abel Descolines.Visiblement embarrassé, M. Descolines a expliqué que le Parlement n’est pas en hibernation.Il soutient que les commissions permanentes doivent refaire le travail réalisé il y a trois mois.Il s’agit d’élaborer une liste des propositions et projets de lois jugés prioritaires. Le budget de la république fait partie de cette fameuse liste. Les députés sont en pré vacances avant les vacances constitutionnelles et bien rémunérées de septembre à janvier. Ces pré vacances, indispensables pour soigner la visibilité des autorités, sont rémunérées.Le député Descolines révèle qu’une ligne budgétaire de 70 000 gourdes est disponible pour ces fêtes patronales. Les fêtes patronales constituent un rendez vous prioritaire pour les parlementaires intersectés directement ou indirectement dans la campagne électorale imminente. En ce qui a trait aux sénateurs, qui siègent en permanence selon la constitution, ils ont réalisé au cours des 5 derniers mois une seule séance plénière.Une séance intersectée qui leur a permis d’élire leur président et surtout d’accorder décharge à Andrice Riché et Carlos Lebon. LLM / radio Métropole Haïti