Les policiers seraient traqués par les bandits

159

Faut-il croire que les policiers haïtiens soient désormais traqués par les bandits.
Plus de 30 policiers ont été tués depuis le début de l’année, explique le coordonateur du Syndicat National de la Police haïtienne, M. Lionel Lazare.


Une organisation de défense des droits humains a rapporté plus de 100 policiers tués entre juin 2021 et juin 2022.


Dans le dernier cas d’assassinat en date le policier a été pris dans un guet-apens.


Les autorités haïtiennes semblent avoir adopté une nouvelle stratégie refusant de se confondre dans des notes de sympathies.
Cependant pour M. Lazare chaque assassinat touche de plein fouet le moral des policiers.
Il condamne donc le silence de la direction générale et du gouvernement.


Ceci provoque le doute chez les policiers qui ne savent ce que font les leaders, confie M. Lazare.
Les bandits ne jouent pas avec nous, lance t-il exigeant une réaction prompte des forces de l’ordre pour rétablir la paix.


En début de semaine des unités spécialisées de la police avaient réalisé une importante opération contre le gang de 400 Marozos. Il pourrait s’agir d’une réaction à l’assassinat d’un inspecteur dans l’enceinte d’une église.

LLM / Métropole Haïti