Les spécialistes redoutent une nouvelle pénurie de carburant

210

Dans la crise du carburant en Haiti les spécialistes sont préoccupés par une résurgence de la pénurie artificielle.
Dans ce secteur disponibilité ne signifie nullement accessibilité.


Les autorités haitiennes ont annoncé que 2 millions de baril de carburant sont actuellement déchargés par un tanker au terminal de Varreux.
Ce nouvel arrivage devrait permettre d’éviter une pénurie.


Cependant les spécialistes du secteur sont perplexes.
Ils soutiennent que la méthode d’importation impliquant les compagnies privées et l’état est de nature à provoquer des retards. Dans la structure actuelle il faut collecter les montants vendus afin d’effectuer de nouvelles commandes.


Pour l’ex ministre de l’énergie, M. René Jean Jumeau, il faut envisager la création de nouveaux sites de stockage.
Il n’y a pas eu de réforme dans ce secteur depuis 30 ans se désole M. Jumeau.


Les autorités avaient au cours des derniers mois insisté sur la nécessité de construire de nouveaux terminaux pétroliers.
Les terminaux de Varreux et de Thorland ne peuvent répondre à la demande.


Récemment le gouvernement avait dépêché un bateau citerne au Cap Haïtien pour assurer la distribution de carburant.


Les consommateurs redoutant une nouvelle pénurie continuent de se ruer vers les stations à essence en vue de s’approvisionner.
C’est ce comportement irrationnel qui risque de provoquer une nouvelle rareté.

LLM / Métropole Haïti