Libération de trois (3) membres de l’Opposition

204

Le substitut du commissaire du gouvernement, Rocky Pierre, a ordonné, le jeui 21 février 2002, la libération de trois (3) des onze (11) militants de l’Opposition détenus depuis le 9 février. Le magistrat a décidé de confier le dossier des autres personnes arrêtées , en majorité des membres du parti Konfederasyon Inite Demokratik ( KID), au Cabinet d’Instruction . Cette décision a provoqué la colère de l’avocat Reynold Georges qui réclame l’élargissement de l’ensemble des partisans de l’Opposition accusés d’association de malfaiteurs et de participation dans des actes de kidnapping par la police. Maitre Georges rejette à nouveau ces accusations et parle de complot du pouvoir , de la justice et de la Police Nationale d’Haiti (PNH) contre la Convergence Démocratique. Les trois (3) personnes libérées sont: Bruno Edgard , ancien journaliste qui est hospitalisé; Bélony Charles et Nicolson Jean . Ce dernier , étudiant au Centre Pilote de Formation Professionnelle , a bénéficié de l’appui de ses condisciples qui avaient manifesté , le jeudi 21 février , devant le Palais National . Les manifestants avaient été reçus par le président de la République , Jean Bertrand Aristide. Parmi les membres de l’Opposition retenus en prison figure l’ancien député Jean Mandenave . Plusieurs de ses collègues de la 45ème législature avaient récemment dénoncé l’attitude du pouvoir Lavalas et réclamé sa libération .

Publicité