L’ONU doit décider sur l’envoi de troupes en Haïti

677

La réunion du conseil de sécurité des nations unies, prévue pour le 21 décembre 2022, sera cruciale pour les autorités et le peuple haïtien.
Les 15 membres du conseil de sécurité devront décider de l’envoi ou non de troupes en Haïti afin de mettre un terme à la crise humanitaire.


Hier, le Premier Ministre haïtien M. Ariel Henry, avait réitéré son appel en vue d’une intervention militaire.
Le chef du gouvernement s’attend à une solidarité agissante des pays amis afin de rétablir un climat sécuritaire. Devant les diplomates étrangers, M. Henry a dit souhaiter que la force sera à pied d’oeuvre dans un avenir proche.


Cependant l’ancien diplomate Pierre Antoine Louis est d’un autre avis.
Pour lui il y a peu de chance que le conseil de sécurité décide d’envoyer des troupes dans la nations insulaire.
Il soutient que l’absence d’accord entre les acteurs politiques haïtiens devrait dissuader lONU d’envoyer des troupes.


De plus il déplore que le gouvernement haïtien n’ait élaboré aucun plan de sécurité.
Ce sera un cheminement, prévient M. Louis faisant valoir que seules les sanctions, contre des personnes accusées de fiancer les gangs, ont été mises en oeuvre.


En outre il doute que la Russie n’utilise son droit de veto tenant compte de l’absence d’accord politique.
M. Louis constate que la situation s’est détériorée au cours des derniers mois.
La situation économique est exécrable avec une inflation de 47%, regrette t-il.

LLM / Métropole Haïti

Publicité