L’UAPC intensifie son action au sein de la coopération canadienne en Haïti

255

L’unité Appui au Programme de Coopération (UAPC) annonce l’inauguration d’un second bureau afin d’offrir de meilleurs services aux acteurs impliqués dans la coopération haïtiano-canadienne.Le directeur de l’UAPC, Jean Marc Lamprone, affirme que son organisation qui vient en appui à l’exécution des programmes canadiens, est l’un des bras de la coopération canadienne aux cotés de la section de coopération de l’ACDI et du Centre de Gestion des Fonds.Il informe que l’UAPC offre des services aux intervenants haïtiens et canadiens impliqués dans l’exécution des projets, rappelant  » nous avons des experts dans divers domaines ; droits humains, santé, développement et éducation qui identifient les besoins et font des recommandations à l’ACDI ». Le directeur de l’UAPC, indique que la contribution canadienne est estimée à 100 millions de dollars par an, et concerne trois grands axes ; la bonne gouvernance, l’accès aux services de bases et les besoins essentiels.  » Dans le secteur de la bonne gouvernance nous avons mis à la disposition du gouvernement 35 experts qui oeuvrent dans le cadre du renforcement des institutions et de l’appui à la consolidation des structures démocratiques », soutient M Lamprone. Intervenant à la rubrique  » Invité du jour  » de radio Métropole, le directeur de l’UAPC, a rappelé que la coopération canadienne est impliquée dans divers secteurs tels; la santé, l’éducation, l’électricité, l’aide alimentaire et l’eau potable.L’unité Appui au Programme de Coopération (UAPC) apporte un support aux consultants ou groupe effectuant des recherches sur Haïti, et dispose d’un centre de centre de documentation. Par ailleurs, le directeur de l’UAPC annonce la publication prochaine de la revue de la coopération canadienne en Haïti.

Publicité