Michel Martelly « Sweet Micky » exhorte les haïtiens à faciliter la transition

151

Le chanteur haitien, Michel Martelly, appelle les différents secteurs de la population à oeuvrer en vue de la réussite de la transition politique en cours. Sweet Micky ,l’invité du journal du matin de Radio Métropole de ce mercredi 31 mars 2004, encourage le processus de désarmement et invite les auteurs des actes d’enlèvements à mettre un terme à cette pratique.Michel Martelly, qui avait participé à plusieurs manifestations anti-Aristide à Port-au-Prince et à Miami, estime également que la tenue d’élections dans l’immédiat dans le pays est impossible en raison des graves problèmes auxquels fait face la nation après la chute du régime Lavalas. Sweet Micky dit placer beaucoup d’espoir dans l’équipe gouvernementale en place formée de techniciens tout en demandant aux secteurs des étudiants ,des partis politiques et de la société civile de rester vigilants. De son côté, le responsable du mouvement politique MOUN, Georges Saati estime que les conditions ne sont pas réunies pour l’organisation d’élections dans l’immédiat dans le pays. Selon M. Saati, il faut penser de préférence au mieux-être de la population après le passage du régime Lavalas au pouvoir .Georges Saati en profite pour critiquer les secteurs politiques qui réclament l’organisation d’élections cette année.