Nouvelle tragédie de la PNH

197

Les autorités policières haitiennes sont une fois de plus sur la sellette. Leur compétence est mise en cause dans la énième tragédie de la PNH.
Une investigation a été dilligentée par l’inspection générale sur les circonstances entourant l’assassinat de trois policiers par des bandits du groupe de Vitelhomme.


Selon les premiers éléments de l’enquête des policiers avaient décidé de porter secours à des membres de la famille d’un agent . Le porte parole de la Police, le commissaire Gary Desrosiers insiste sur cet aspect tout en reconnaissant la justesse d’une telle démarche.
Le commissaire Desrosiers est formel il n’y avait pas d’opération policière.


En fin de compte la réaction des policiers a été un fiasco. Face à la puissance de feu des bandits du gang Krazé barrière, 3 policiers ont été tués et un autre porté disparu.
L’enquête doit permettre également d’expliquer le retard dans l’envoi de renfort aux policiers en danger.


Les quartiers de Metivier, François et Doco sont totalement sous le contrôle du gang de Vitelhomme.
Les bandits avaient à leur disposition des backoe loader pour réparer les routes bloquées par les forces de l’ordre.


Le chef de la police a lancé un appel au calme et au respect des mesures de sécurité aux policiers.

LLM / Métropole Haïti

Publicité