Plus de 200 morts et disparus à Cité Soleil

806

Le Haut-Commissariat aux
droits de l’homme de l’ONU (Ocha) indique dans son dernier rapport que le bilan provisoire des affrontements entre les gangs de Cité Soleil du 7 au 12 juillet est d’au moins 99 décès et 135 blessés.
De plus 20 personnes sont portées disparues, de nombreux cas de viols et plus d’une centaine de maisons détruites et incendiées.


Le bilan est partiel puisque les affrontements se poursuivent et certains rapports évoquent un bilan plus lourd.
Un second rapport fait état de 234 morts et disparus.


Dans ses premières estimations l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM) indique que plus de 2,500 personnes ont fui les zones de combat.
Les affrontements ont été particulièrement violents entre les gangs de G9 et G Pèp. Les deux gangs veulent étendre leur territoire dans mes quartiers de Belekou, Brooklyn et Boston.

La majeure partie de la population de Cité Soleil, qui compterait plus de 277,000 habitants, reste prise au piège, sous la pression des gangs qui souhaitent garder le contrôle sur le territoire et sa population.


Selon l’Ocha, les déplacés ne se rassemblent pas dans de nouveaux sites spontanés par crainte des représailles de gangs et trouvent refuge chez leurs proches dans d’autres communes de la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

LLM / Métropole Haïti

Publicité