Saint Marc sous la menace d’une crise humanitaire

698

Saint Marc est proche d’une crise humanitaire. Des résidents soutiennent que les supermarchés et les marchés publics sont vides en raison des récents pillages.
De plus les barrages routiers à Canaan, Montrouis, Cabaret, Arcahaie empêchent l’acheminement du carburant et des produits de premières nécessités dans l’Artibonite et le grand Nord.


Plus de 450 000 habitants de Saint Marc risquent de mourir de faim a indiqué un notable de la zone.
Un petit sachet d’eau est à 25 gourdes et on ne peut trouver du pain, ajoute t-il.


Dans le même temps des responsables d’hôpitaux ont lancé des alertes relatives à une rupture de stock de produits pétroliers.
Les autres communes notamment L’Esther sont également menacées.


Entre temps l’un des principaux leaders du mouvement de contestation, M. Moïse Jean Charles, appelle à la poursuite du blocus.
Sur la fermeture des hôpitaux M. Jean Charles a rejeté la responsabilité sur le gouvernement qui refuse de satiafsire les revendications de la population.
Si les prix des produits pétroliers sont revus à la hausse les hôpitaux seront en faillite à court terme, a t-il laissé entendre.

LLM / Métropole Haïti

Publicité