Un nouveau journaliste menacé

271

Le directeur de la revue “Le Rouleau “ , Wentchell Voltaire fait actuellement l’objet de menaces de la part d’inconnus. M. Voltaire affirme que ces menaces interviennent suite à la publication d’un article autour du scandale de riz qui a éclaboussé les sénateurs Lavalas au cours du mois de janvier 2002 . Dans ce numéro , la revue avait titré :  » Le Sénat transformé en marché public ». L’auteur de l’article avait à la fois tourné en dérision les parlementaires et dénoncé leur attitude au moment où les conditions de vie de la population ne cessent de se dégrader. En dépit des assurances données par le pouvoir, les médias indépendants vivent une situation particulière depuis le 17 décembre 2001 (attaque du Palais National par des inconnus armés et incendie des locaux de l’Opposition par des proches du pouvoir Lavalas ) . Durant la même journée, plusieurs journalistes ont été pris à partie et menacés de mort par des membres d’Organisations Populaires (OP) Lavalas et des médias avaient dû suspendre temporairement leurs émissions . A la suite de ces évenements, environ une dizaine de journalistes avaient pris refuge dans des ambassades étrangères avant de quitter le pays. Les menaces contre la presse ont été condamnées par les organisations de défense des droits humains . Par ailleurs, le secrétaire général de l’Association des Journalistes Haitiens (AJH), Guyler C. Delva , était à Petit-Goave le jeudi 21 février 2002 pour répondre aux questions du juge Fritzner Duclair qui enquête sur l’assassinat du journaliste Brignol Lindor. M. Delva, témoin à charge, affirme avoir transmis au magistrat le rapport d’enquête de l’AJH sur le meurtre et des informations relatives à la participation des membres de l’Organisation Populaire (OP) Lavalas « Domi nan Bwa  » dans le crime du 3 décembre 2001.

Publicité