URBAYITI continue à penser les villes de demain

271

Pour marquer la Journée Mondiale de l’Environnement célébré par les Nations- Unies, le bureau de l’ordonnateur national du FED (BONFED) et Expertise France ont organisé le 4 juin dernier à l’université Quisqueya, un atelier de réflexion sur le thème : « Villes et environnement : quels enjeux pour une urbanisation durable en Haïti ».
Haïti est le 3e pays le plus urbanisé de l’Amérique latine et des Caraïbes, ses villes sont les plus vulnérables au changement climatique selon le journaliste Patrick St-Pré de Haïti-Climat :

« les actions d’urbanisation non contrôlées ont augmenté la vulnérabilité du pays face aux catastrophes naturelles. L’exploitation non durable des écosystèmes terrestres et marins affaiblissent les activités économiques dans les domaines d’agriculture, du tourisme et de la pêche.  » a-t-il déclaré lors de cet atelier. 
Michèle Oriol secrétaire exécutif du comité interministériel de l’aménagement du territoire (CIAT) a pris, pour sa part, l’exemple des perturbations causée par les constructions anarchiques à l’écoulement des 18 sources d’eaux jaillissant du morne l’Hôpital. L’approvisionnement en eau pour les 3,5 millions de Port-au-princiens pourtant un enjeu stratégique et majeur fait remarquer la responsable :

« Il faut offrir des opportunités foncières à la population, dans des zones moins dangereuses afin de protéger nos ressources et la vie des riverains. » 
Les spécialistes aujourd’hui s’interrogent sur l’avenir des villes haïtiennes. Afin de plaider en faveur d’un urbanisme respectueux de l’environnement, le ministère de l’environnent qui a pris part à cette initiative, appelle à un comportement responsable : 

« pour sensibiliser les communautés, il faut éduquer et encourager l’éco-citoyenneté » souligne Gabriel Richard représentant du bureau national d’évaluation gouvernementale du MDE.

Cette activité intervient dans le cadre de la mise en œuvre du programme Urbayiti financé par la délégation de l’Union européenne en Haïti. Cet Urb’Kafé est le 4e atelier organisé sur des questions de gouvernance et de résilience urbaines.

Urbayiti est un programme de développement urbain de l’État haïtien, lancé en 2018. Localisé dans les communes de Port-au-Prince, des Cayes et de Jérémie, il a pour objectif de doter chacune de ces communes d’instruments de gestion pour contrôler l’urbanisme en Haiti et favoriser l’émergence d’une politique nationale de la ville.

AL/Radio Métropole