USA-Sanctions : L’ex premier Ministre Laurent Lamothe Interdit d’entrée sur le sol américain

351

Les États-Unis ont imposé des sanctions à l’ancien Premier ministre haïtien, Laurent Lamothe, en le tenant responsable du détournement de dizaines de millions de dollars d’aide vénézuélienne destinée à la reconstruction d’Haïti après le séisme de 2010, selon le quotidien floridien Miami Herald.

Cette décision a entraîné une interdiction d’entrée aux États-Unis pour Lamothe, qui aurait quitté le pays à la fin du mois dernier. Tout au long de sa carrière, Lamothe, qui a occupé des postes de haut rang dans le gouvernement haïtien, a été confronté à de multiples accusations de corruption.

Cette mesure intervient alors que l’administration Biden fait face à des critiques concernant sa gestion des sanctions à l’encontre des personnalités politiques haïtiennes, et elle vise à renforcer la lutte contre la corruption en Haïti. Selon les États-Unis, Lamothe aurait détourné au moins 60 millions de dollars provenant du fonds PetroCaribe, initialement destiné à des projets d’infrastructures et de protection sociale.

Lamothe a vigoureusement nié toute implication dans ces actes répréhensibles, malgré sa précédente sanction par le gouvernement canadien. Cette décision de sanctionner Lamothe envoie un message fort de la part de l’administration Biden, démontrant sa détermination à faire face aux accusations de détournement de fonds et à son engagement ferme contre la corruption en Haïti.


Marvens Pierre

Publicité