Vers la mise en place d’un Haut Conseil de la Transition

1964

Le Premier Ministre haïtien, M Ariel Henry, est sur le point de donner un nouveau souffle à son gouvernement. Il devra dans le meilleur délai publier l’arrêté de nomination des membres du Haut Conseil de la Transition, une instance créée par l’accord du 21 décembre 2022.


Même si plusieurs partis restent dans l’opposition cet accord rassemble les anciens alliés du 11 septembre et d’autres dont le RDNP et les non alignés.


Le Haut conseil de la transition est présenté comme le garant de cet accord. Les trois membres du HCT, Mme Myrlande Manigat, M. Laurent Saint Cyr et M. Calixte Fleuridor, devront participer activement à la formation du prochain gouvernement. Selon Georgemi Jean Baptiste le HCT devra assister le Premier Ministre dans la gouvernance de la nation.


Cette instance garantira la transparence. Interrogés sur l’importance de cette structure des membres de l’accord assurent que ceci est un outil pour débloquer le pays.
L’accord est toujours ouvert à d’autres acteurs et d’autres personalités pourront intégrer l’organe de contrôle de la transition.


Les membres du HCT ont été désignés sur la base de leur intégrité comme des personalités au dessus de tout soupçon, explique M. Jean Baptiste.
Le haut conseil de la transition aura également pour mission de faciliter les négociations et de rechercher un consensus.
Il s’agit d’une étape importante vers la paix indispensable pour les élections.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité