Vers la promotion des droits de l’homme dans les milieux défavorisés

211

« Faire des droits de l’homme une réalité pour les personnes qui vivent dans l’extrême pauvreté » , tel a été le thème d’un séminaire organisé par l’office protectrice du citoyen OPC et d’Agir tous pour la dignité ATD Quart monde. Cette cérémonie a été réalisé en présence du ministre de l’intérieur Ariel Henry, de l’ambassadeur de France madame Elisabeth Béton Delegue, de la protectrice du citoyen Florence Elie et du secrétaire général d’ATD, Thierry Viard. Elle a été suivi d’une remise de certificat pour les 37 participants à ce séminaire. « Faire des droits de l’homme une réalité pour les personnes qui vivent dans l’extrême pauvreté » c’est le titre d’un manuel préparé par l’organisation internationale Agir tous pour la dignité (ATD Quart monde) qui a été discuté durant un séminaire de 4 jours, par 37 participants issus de différents secteurs parmi lesquels : la presse, les droits humains, le ministère des affaires sociales, l’Institut du Bien Etre social ainsi que des représentants de la société civile. Les experts de ATD Quart Monde expliquent que ce manuel a été réalisé suite au constat effectué lors de visites réalisés dans les pays les plus pauvres dans le monde. « C’est une indication sur la méthode qui pourrait être utilisée afin d’encourager et encadrer les personnes qui vivent en extrême pauvreté », a déclaré le secrétaire générale d’ATD Thierry ViardDe son cote l’ambassadeur de France en Haïti madame Elisabeth Beton Delegue explique que cette formation d’ATD Quart monde en Haïti, va faire avancer le corpus sur l’extrême pauvreté, mais ne parviendra pas à l’éradiquer. Alors que la protectrice du citoyen Florence Elie estime que l’extrême pauvreté est une préoccupation mondiale, qui selon elle devrait attirer l’attention de tous. Soulignons qu’ ATD Quart Monde est partenaire de 40 associations a travers le monde, et est actuellement présente dans 23 pays. EJ/Radio Métropole Haïti

Publicité