World Cup 2002: La compagnie nationale d’électricité met dans l’expectative beaucoup de fans du foot-ball

227

La fièvre de la coupe du monde s’accompagne d’une grande inquiétude pour la population: l’énergie électrique. Ceux qui ne veulent absolument rien manquer de la fête du Foot-ball se donnent les moyens. En ce sens, les propriétaires de certains magasins se frottent les mains. Le coup d’envoi du mondial est dans moins de 48 heures mais les haïtiens sont déjà au diapason. Ils sont des millions à se préparer pour suivre du premier au soixante quatrième match. Et à défaut d’être présents dans les stades de Corée et du Japon, certains mordus investissent les magasins pour changer de téléviseurs et à chacun sa motivation. Dans beaucoup de centres d’achat à Port-au-Prince, c’est l’affluence et à chaque propriétaire de magasins sa petite idée pour mieux attirer la clientèle. Il faut tout voir, suivre les moindre faits et gestes de la Coupe du Monde, les amants du ballon rond ne lésinent pas sur les moyens, téléviseurs flambant neuf, chaine stéréo haute gamme, une antenne VHF pour capter le signal, chacun achète selon ses besoins. Les magasins de vente très visités, les maisons de réparation sont aussi très sollicitées. Mais un Mondial avec quelle source d’énergie? Peut-on toujours compter sur l’Electricité d’Haïti (EDH) ? c’est ce que le chef de l’Etat, Jean Bertrand Aristide , a lui même appelé la grande question. En attendant la réponse de l’EDH, c’est encore aux magasins qu’ont recours les fans, ils achètent génératrice, inverter et batteries. Les informations ne manquent sur les 32 équipes qualifiées, sur tous les groupes du Mondial mais la grande interrogation pour les haitiens : quelle sera la performance de l’EDH à cette 17ème phase finale de la Coupe du Monde?

Publicité