Laboule, nouvelle cible des gangs

377
Des membres de gangs haïtiens se rassemblent dans les rues de Laboule après une offensive violente.
Des membres de gangs haïtiens sont aperçus dans les rues de Laboule, témoignant de l'instabilité croissante dans la région suite à l'attaque du 18 mars 2024.

Les résidents de Laboule sont sur le qui vive et redoutent le courroux des bandits qui ont réalisé le 18 mars 2024 une offensive de grande envergure dans les quartiers de Laboule, Pèlerin et Thomassin. Des résidents indiquent que plus 4 camions et 27 motocyclettes ont utilisés par les assaillants. Des Informations font état de personnes tuées et d’autres blessées.

Les bandits ont également incendié des maisons et pillé une succursale de banque.
À la mi journée ce mardi des habitants de Laboule se dépêchaient de se ravitailler suite à une nouvelle alerte. Les bandits se seraient repliés dans le quartier de Désiré.
Il s’agit de l’ancien fief du gang Ti Makak.

Ces bandits connaissent bien la zone et bénéficient du support du gang de Grand Ravine.
Un char de la police et des back up étaient visibles dans la zone de Thomassin.
De nombreux résidents ont fui le quartier hier pour échapper à la terreur des bandits. Pour le coordonnateur de la synapoha, M. Lionel Lazare les bandits sont venus de Grand Ravine pour piller la succursale d’une banque commerciale.
Toutefois il ne disposait pas d’information supplémentaire sur les affrontements entre forces de l’ordre et bandits.

LLM / radio Métropole Haïti

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Rejoignez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Suivez-nous sur Instagram

Publicité